Le Service Essonnien du Grand Âge élu meilleur groupe d’EHPAD 2020-2021

Le Service Essonnien du Grand Âge élu meilleur groupe d’EHPAD 2020-2021

meilleur groupe-ephad-essonne2021-r2

A l’occasion du concours 2020-2021 des Maisons de Retraite Sélection, le Service publique Essonnien du Grand Âge (SEGA) a été classé numéro 1 dans la catégorie « Meilleurs groupes d’EHPAD en France ».

L’EHPAD Simone Veil du même groupe situé aux Ulis se classe quant à lui, comme le meilleur rapport qualité prix de la Région Île-de-France.

Le Service Essonnien du Grand Age : rendre accessible les places en EHPAD

Selon une étude réalisée par la CNSA, le coût médian mensuel d’une chambre en EHPAD est de 1977 euros. Ce montant prend un compte un certain nombre de prestations obligatoires telles que la restauration, le blanchissage ou encore l’animation de la vie sociale.

Cependant, le montant ainsi que les prestations proposées par les structures dépendent, en grande partie de leurs statuts juridiques respectifs. En ce sens, le SEGA propose une offre d’hébergement plus avantageuse à raison de 1800 euros par mois. A l’initiative du conseil départemental de l’Essonne, les tarifs d’hébergements du SEGA ne dépassent pas les 60 euros par jour.

Depuis 2012, le Service Essonnien du Grand Age renforce et optimise la gestion de l’offre publique en EHPAD. Crée à l’initiative du département de l’Essonne, cet établissement public départemental a pour principal objectif de rendre les places en maisons de retraites publiques plus accessibles aux essonniens. En ce sens, le groupe d’EHPAD offre aux familles ayant des difficultés financières, des places à tarifs nettement inférieurs à la moyenne du marché.

Le SEGA gère aujourd’hui 8 EHPAD sur les communes de Dourdan, Draveil, Evry-Courcouronnes, Les Ulis, Longjumeau, Morangis, Angerville et Villebon-sur-Yvette. Deux établissements sont en projets.

Le Service Essonnien du Grand Age : partenaire de l’innovation

Innovation-2209788-rect

Outre sa capacité à renforcer et optimiser la gestion de l’offre publique, le SEGA fait partie du Groupement de coopération sociale et médico-social (GCSMS). Ce regroupement de maisons de retraites publiques autour d’un établissement public départemental est le premier de France. Ayant pour objectif de mutualiser les compétences et les achats, le groupement vise aussi à promouvoir l’innovation dans le secteur médico-social et gérontologique. Cette volonté se traduit par la mise en place d’expérimentations pilotées par l’ARS, le Conseil départemental ou encore par Essonne développement.

En 2018, lors de l’inauguration de l’EHPAD Simone Veil, Morphée+ réalisait en avant-première une démonstration de son capteur de chutes. Depuis, un projet d’expérimentation et une étude d’un an sont en cours de mise en œuvre avec le Service Essonnien du Grand Age, Gérond’if et Essonne Développement.

En 2019, l’EHPAD Geneviève Laroque de Morangis, accueillait l’expérimentation du projet Mémoires d’anciens. Plusieurs résidents avaient bénéficié d’un atelier de travail de la mémoire à long terme, sous la forme d’une interview avec un historien.

1 Commentaire.

Menu
Share This