85 participants au webinaire « Le sport sur ordonnance en Essonne »

Mardi 24 novembre 2020, Essonne Développement en partenariat avec le Massy Essonne Handball, le Comité Départemental de Handball de l’Essonne et la Direction Départementale de la Cohésion Sociale a animé son second webinaire.

Dédié à la prescription du sport sur ordonnance, des professionnels du sport et de la santé se sont succédés afin de présenter l’écosystème de la prescription de sport sur ordonnance. Avec 85 participants à ce deuxième webinaire, l’intérêt du sport sur ordonnance en Essonne n’est plus à démontrer.

1 outil pour le sport sur ordonnance : Prescri’forme

Dans un premier temps, Emmanuel GUILLOU, coordinateur Prescri’forme sur le département de l’Essonne, a d’abord présenté le dispositif régional « Prescri’forme », et la genèse de l’activité physique sur ordonnance. Pour que les clubs sportifs et les structures soient référencés, ils doivent en faire la demande sur le site https://www.prescriforme.fr . Ensuite, dans un second temps, l’accent a été mis sur le positionnement et rôles des maisons sport santé auprès des patients : l’accueil, l’orientation, la promotion et l’information.

Le dispositif Prescri’forme s’articule avec les maisons sport santé qui évalueront et orienteront le patient vers le professionnel sport santé de son secteur. Enfin, Emmanuel GUILLOU a conclu son intervention en proposant l’offre d’activités physiques sur ordonnance disponible en Essonne. Cette offre est également disponible en ligne.

De plus, la plateforme internet « Prescri’forme » permet aux professionnels et à leurs patients d’accéder à un espace personnel, à des cartes interactives et des outils d’aide et d’informations.

HandMouv : une offre d’activités physiques adaptées en cours de labélisation

La deuxième partie du webinaire était dédiée à la présentation d’exemples concrets illustrés par le comité départemental de handball et le MEHB, club de handball de Massy, ainsi que la Maison Sport Santé des Bleuets.

A cette occasion, Géraldine THOMAS, agent de développement sportif et entraineuse au Massy Essonne Handball, a présenté « Handmouv’ », l’offre d’activité physique adaptée destinée aux personnes atteintes d’une affection de longue durée[1] (diabète, obésité, cancer etc.). Sur la base du handball, les activités physiques adaptées proposées s’appuient sur la transmission, la tenue de la balle et surtout sur l’aspect ludique de l’activité.

LogoHandMouv

D’ailleurs, un premier webinaire avait été organisé sur cette offre, qui avait ensuite permis à une trentaine de séniors essonniens dans 4 EHPAD différents de tester HandMouv, comme en témoignait Corinne DELAUGERE, directrice de l’EHPAD Maison Sainte-Hélène à Epinay-sous-Sénart.

[1] https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34068

Association Santé Bien Être des Coquelicots : la maison sport santé des Bleuets

La Maison Sport Santé des Bleuets, située à Savigny-sur-Orge a ensuite présenté son programme de prise en charge par l’activité physique adaptée intégrant une innovation technologique.MSS_edited.jpg

Virginie TRUMEAU, infirmière, a expliqué que le dispositif baptisé INAWA, peut également faire l’objet d’une prescription sur ordonnance. A l’aide d’une selle mobile articulée en 3 dimensions et installée sur un vélo ergonomique, le programme permet une amélioration de la marche et des postures, comme le prouve une étude scientifique de l’INSERM.

2 médecins pour témoigner des bienfaits du sport santé

Pour conclure la présentation d’une heure, une troisième partie a été animée par le docteur Colette NORDMANN, de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale de l’Essonne, et le docteur Sonia CORONE, cardiologue et médecin chef du service de réadaptation cardiaque du Centre Hospitalier de Bligny.

L’intérêt et les bienfaits de la pratique d’activité physique sur la santé y ont été exposés notamment les recommandations de prescriptions soutenus par des acteurs comme la haute Autorité de Santé, ou le Comité National Olympique du Sport Français.

Avec 17 millions de personnes atteintes d’affection de longues durée, l’activité physique est une réponse aussi bien sur le plan préventif que curatif, comme l’explique le Docteur NORDMANN.

Malgré l’intérêt reconnu, la prescription de sport sur ordonnance se heurte encore à trois types de freins :

  1. Méconnaissance du dispositif, à chacun et chacune, de promouvoir le sport santé auprès de ses professionnels de santé
  2. Financiers, de par la non prise en charge des séances d‘activité physique
  3. Difficultés des médecins à prescrire de l’activité physique, causées par un manque de connaissance, de formation, le sujet n’étant pas traité au cours du cursus, et de temps pour en parler avec le patient

Malgré tout, des solutions émergent explique le Docteur CORONE, comme l’existence des maisons sport santé, des centres ressources Prescri’forme, et des travaux d’experts validant l’intérêt thérapeutique de l’activité physique comme des publications de l’INSERM.

Une mise en réseau constructive

webinaire-sport-sante25nov_galerie-participants

Ce webinaire est le second d’une série qui s’inscrit dans la lignée des travaux en faveur de l’autonomie, menés par Essonne développement et le Conseil départemental de l’Essonne.

Il a été l’occasion pour les participants engagés en faveur du sport santé de s’ancrer dans une dynamique collective en Essonne, au sein d’une communauté qui œuvre en sa faveur. Cette rencontre a permis notamment de mettre en avant les synergies entre les professionnels  du sport, du médicosocial et de la santé.

Véritable point de rencontre, cette réunion a permis de présenter, expliquer et surtout avancer sur un sujet qui nous concerne toutes et tous. Des pistes de réflexions ont été émises, des prises de contact ont étés effectuées et le prochain webinaire coordonné par Essonne développement est déjà programmé !

Organisateurs de l’événement et support de présentation à télécharger :

logo-essonne developpement accelerateur
Menu
Share This