Accompagnement à domicile : la Ministre déléguée en charge de l’autonomie en visite à SAINT-CHÉRON

La Ministre déléguée en charge de l’autonomie en visite à SAINT-CHÉRON (91)

Mardi 20 octobre, Brigitte BOURGUIGNON, Ministre déléguée auprès du Ministre des Solidarités et de la Santé, s’est rendue en Essonne, dans la commune de SAINT-CHÉRON, afin d’y rencontrer les membres du service d’aide à domicile des 3 vallées, en présence de Jocelyne GUIDEZ, sénatrice de l’Essonne.

Ce rendez-vous a été l’occasion pour la Ministre chargée de l’Autonomie, de revenir sur l’amendement déposé au projet de loi de financement de la sécurité sociale, proposant de revaloriser les salaires des aides à domicile.

Le Conseil Départemental de l’Essonne fait partie des départements qui ont décidé d’octroyer la prime COVID aux professionnels de l’aide à domicile mobilisés pendant le confinement.

Le gouvernement débloque 151 M€ pour les salaires en 2021

Le dispositif voté à l’unanimité par l’Assemblée Nationale le 22 octobre entrera en vigueur en avril 2021. Une enveloppe de 150 M€ sera mobilisée pour la revalorisation des salaires des aides à domicile qui interviennent chez des personnes âgées ou des personnes en situation de handicap.

Les fonds ainsi débloqués par le gouvernement financeront cette revalorisation à hauteur de 50%. Ils devront être complétés par des financements des Conseils Départementaux. Le plafond s’élèvera à 200 M€ par an les années suivantes.

Revaloriser les métiers des aides à domicile

Cette revalorisation salariale vise à récompenser les aides à domicile qui comme les personnels hospitaliers, et en EHPAD, étaient mobilisés pendant le confinement.

De plus, faisant face à un manque de main-d’œuvre, cette revalorisation est aussi un moyen de rendre les métiers des aides à domicile plus attractifs afin d’attirer du personnel.

Une nécessité, compte tenu de la volonté des personnes âgées de rester à leur domicile. En ce sens, Essonne Développement en animant une communauté d’acteurs de l’écosystème autonomie, ambitionne de se rapprocher des acteurs du domicile afin de proposer davantage de projets innovants et collaboratifs, sur le même modèle que les actions proposées aux EHPAD aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu
Share This