NEWSLETTER START-UP – Janvier 2022

L’ACTU START-UP EN ESSONNE

Essonne Développement a vocation à décloisonner, mettre en mouvement, inspirer les acteurs et faciliter les liens avec le territoire pour accompagner la concrétisation des projets entrepreneuriaux à fort potentiel et porteurs de solutions.

Notre observatoire suit au quotidien près de 200 start up dans les secteurs stratégiques du territoire, il constitue une référence pour identifier aux plus près les besoins et proposer des réponses.

Vous souhaitez prendre la parole, contactez-nous pour apparaître dans la prochaine newsletter !

Actualités start-up

EXOTRAIL missionné par la Commission Européenne

La Commission Européenne a attribué au consortium New Symphonie comprenant 22 sociétés européennes – dont EXOTRAIL – une mission de créer un réseau de satellites pour couvrir internet mondialement en le rendant sûr et accessible à tous. Le consortium doit présenter dans 6 mois les plans de leurs projets pour 1,4 million d’euros. Les plans devront comprendre une infrastructure optimale pour la constellation de satellites. Cette dernière viendrait concurrencer les services en développement de Starlink, du groupe américain SpaceX (Elon Musk) et de Kuiper, du groupe américain Blue Origine (Jeff Bezos)

Le consortium DeepTech Alliance Paris-Saclay veut faire émerger 100 start-up dès 2023

Incubateurs, laboratoires, accélérateurs, investisseurs, grands groupes… Le consortium DeepTech Alliance Paris-Saclay regroupe une soixantaine d’acteurs avec comme objectif de favoriser l’émergence et la croissance de deep tech sur le plateau de Paris-Saclay. Il souhaite multiplier par trois le nombre de projets entrepreneuriaux pour avoir une centaine de nouvelles deep tech par an d’ici 2023, et multiplier par deux le nombre d’entreprises deep tech valorisées à plus de 10 millions d’euros

Paris et Saclay deviennent des places fortes de la recherche quantique

En constituant en Ile-de-France son propre écosystème quantique, la France rattrape son retard face à de grands pays comme les USA ou la Chine. De fait, la région multiplie les appels à projets attirant de plus en plus de start-up étrangères. La ministre de la Recherche a annoncé, fin septembre, une première enveloppe de 150 millions d’euros dédiée aux programmes d’équipements gérés par le CEA, CNRS, et l’Inria (Institut national de recherche en Informatique et en Automatique).

Brétigny-sur-Orge : le “hub drones” francilien prend son envol

Sous le pilotage du pôle de compétitivité Systematic Paris Région, le « hub drones » (ex-cluster drones), installé à Brétigny-sur-Orge, vient de présenter sa feuille de route stratégique. L’objectif est de renforcer la compétitivité de la filière, de donner plus de visibilité à ses acteurs, et de faciliter leurs démarches d’innovation ouverte. Il est aussi prévu d’aider les start-up à s’équiper en outils d’expérimentation adaptés aux drones afin d’accélérer le passage aux étapes d’industrialisation

ABOLIS bénéficiaire du Plan de Relance

ABOLIS a obtenu 900 K€ du Plan de Relance. « Nous sommes très heureux de pouvoir développer l’activité d’Abolis grâce à ce soutien de l’État. Cela nous permet de contribuer à relocaliser les productions dans de nombreux secteurs comme la santé, la nutrition ou encore la chimie, en utilisant des technologies de pointe telle que la biologie de synthèse. Les bioprocédés qui en découlent ont moins d’impact sur l’environnement que les procédés classiques et contribuent par ailleurs à sécuriser les chaînes d’approvisionnement », se félicite Cyrille Pauthenier, président d’Abolis Biotechnologies.

ALTAR gagne un appel à projets

La biotech française développant une plateforme de pointe pour l’évolution de micro-organismes, s’est vue attribuer 10,3 millions d’euros de financement dans le cadre de l’appel à projets Green Deal lancé par le programme EIC Accelerator Pilot pour les innovations de rupture.

Avenir promettreur pour AiiNTense

L’entreprise figure dans le top 4 des start-ups les plus prometteuses en santé digitale (pour les services d’analyse et exploitation des données de santé), selon le groupe Galen Growth leader. L’entreprise a également développé depuis avril 2021 un partenariat stratégique avec la société de conseil en santé Talan, pour le développement de solutions d’aide à la décision à destination des services de réanimation.

Deeptope lauréate du nouveau programme d’accélération du Génopole

La société fait partie des 9 start-ups lauréates de Gene.io, le nouveau programme d’accélération du Genopole. A la clé, un an d’accompagnement focalisé sur l’obtention d’un premier financement ou accord commercial, étape décisive pour une startup en phase d’amorçage. Le programme a démarré le 02/11/2021.

Premiers essais sur l’humain d’un dispositif innovant pour le traitement des AVC

La start-up Sensome, issue de travaux menés au Laboratoire d’hydrodynamique – LadHyX (CNRS/Ecole Polytechnique), a mis au point un capteur innovant pour améliorer, à l’aide de l’intelligence artificielle, le traitement des accidents vasculaires cérébraux (AVC). Les essais sur l’humain, qui impliquent une centaine de patients, viennent de démarrer, pour une commercialisation prévue en 2023.

Quandela lève 15 millions d’euros 

Quandela, leader français de la photonique quantique, vient de réaliser une levée de fonds de 15 M€ auprès du fonds d’investissement deeptech Omnes Capital, du Fonds Innovation Défense géré par Bpifrance et souscrit par l’Agence de l’innovation de défense (AID), et du fonds spécialisé dans les technologies quantiques Quantonation. Cette levée permettra notamment à Quandela de mettre à disposition le premier ordinateur quantique photonique complet et d’ouvrir son accès sur une plateforme en ligne dès 2022

Pasqal bat un record mondial dans le contôle des qubits

Pasqal annonce avoir contrôlé 500 qubits (à base d’atomes froids), lors de la conférence Q2B (organisée par l’éditeur de logiciels QCWave, regroupant les principaux fournisseurs d’ordinateurs quantiques), qui s’est tenue du 7 au 9 décembre 2021, à Santa Clara (USA). La start-up bat ce faisant le précédent record mondial de Harvard et du MIT (puis de leur startup QuEra) qui était de 256 qubits. Il s’agit d’une avancée majeure pour le quantique en France.

Thrustme valide son moteur de satellite à l’iode après un vol d’essai réussi

Pendant plus de six mois, le moteur à iode de la deeptech française Thrustme a permis de modifier l’orbite d’un petit satellite. Une première, présentée dans la revue Nature le 17 novembre, qui pourrait permettre à l’industrie spatiale de se passer du rare et coûteux xénon.

ALGAMA dans la délégation française au côté de Cédric O en Corée du Sud

La société a fait partie de la délégation de start-ups françaises (11 au total) qui ont accompagné Cédric O lors de son déplacement officiel en Corée du Sud, du 14 au 22 novembre, afin de développer les échanges entre la France et la Corée, dans l’innovation, le numérique et la tech.

Tendances économiques

Aides/Programmes/Accompagnements 

Aide de la Région Ile de France INNOV’UP

La région Île-de-France et Bpifrance soutiennent les entreprises qui portent un projet d’innovation, à tous les stades de maturité du projet : de l’idée jusqu’à la mise sur le marché.
Les dépenses éligibles sont ; les frais de personnel, les prestations externes (honoraires, sous-traitance R&D, etc.), l’amortissement du matériel des investissements engagés sur la durée du programme, les dépenses de propriété industrielle, d’homologation, de design, d’étude de marché, d’acquisition de technologie.
Le projet doit être réalisé en Île-de-France et doit présenter des perspectives crédibles de retombées économiques positives pour le territoire.
Les TPE/PME et ETI, quelle que soit leur forme juridique, y compris les associations ayant une activité économique, peuvent bénéficier de cette aide. Cependant, le candidat devra posséder au moins un établissement sur le territoire francilien ou justifier la volonté de s’y implanter.
L’aide peut prendre la forme d’une subvention et/ou d’une avance récupérable (AR), dans la limite de 500.000€ de subvention et 3 M€ d’avance récupérable.
Le taux d’intervention s’applique en fonction de la taille de l’entreprise et de la nature du projet (de 25% à 70%)
Genopole-logo

Les programmes et appels à candidatures d’institutions essonniennes

  • Programme Shaker de Genopole
Date limite de dépôt du dossier : le 21 janvier 2022.
Profil d’entrepreneur : porteurs de projets innovants de la biotech.
Dotation : Accompagnement de 6 mois avec accès à l’écosystème de Genopole, à un Lab Biotech partagé et équipé, à une aide financière pour l’achat de réactifs et consommables.
  • Appel à candidatures de l’incubateur X-Up de l’Ecole Polytechnique
Date limite de dépôt du dossier : le 30 janvier 2022.
Profil d’entrepreneur : porteurs de projets, polytechniciens ou non, par groupe de 2 minimum. Les thèmes prioritaires : défense (cybersécurité, drone, robotique, laser, etc.) et newspace (lanceur, nano satellite, drone, etc.), greentech (air, eau, énergie, déchets, etc), healthtech (medtech et biotech), industrie 4.0 (logistique autonome, impression 3D, maintenance prédictive, fabrication additive, architecture et ingénierie des systèmes complexes, etc).
Dotation : bourse de 15.000 euros et programme de 9 mois business sur mesure, avec du mentorat. Participation au Demo Day devant des investisseurs (fonds de capital-risque, family offices, business angels), accès au X-FAB de l’X, espace de prototypage et de pré-industrialisation (+ de 50 machines disponibles sur 1000 m2), support d’une équipe pluridisciplinaire (expertise scientifique, fabrication, legal, communication, marketing). Il est prévu une prise de participation minoritaire (5%) au capital des startups accompagnées

Appels à projets au niveau national

  • Programme start-up pour changer le monde de La Tribune
Date limite de dépôt du dossier : le 12 janvier
Profil d’entrepreneur : entrepreneurs de plus de 18 ans dont la société est domiciliée en France, et existe depuis au moins un an. L’entreprise doit réaliser 100.000 euros de chiffre d’affaires minimum, sauf pour la catégorie Start (réservée aux porteurs de projets innovants).
Dotation : 100.000 euros d’achat d’espace publicitaire au sein de La Tribune, mise en relation avec des partenaires institutionnels et grands groupes (BpiFrance, Business France, Mission French Tech, BNP Paribas, Germain Moreau…) et invitation à des événements thématiques
  • Programme Greentech 
Date limite de dépôt du dossier : le 21 janvier 2022.
Profil d’entrepreneur : porteurs de projets innovants en start-up et PME basés sur des méthodologies, des technologies, des services ou des solutions industrielles ambitieuses, innovantes et durables. La solution proposée doit avoir un impact environnemental, une viabilité économique et technique, être innovante et répondre aux politiques publiques de transition écologique.
Dotation : De la visibilité, un accès à un réseau de partenaires, à de la documentation pratique ainsi qu’une aide sur la commande publique et un suivi dédié.

Le regard d’Essonne Développement

Ce 4e trimestre 2021 permet la validation technique de prototypes, démonstrateurs, tests grandeur nature, de nombreuses start-ups essonniennes. En outre, cela démontre que leurs nombreux investissements en R&D depuis tant d’années, n’ont pas été vains, et s’avèrent même être de vrais succès. C’est d’ailleurs une opportunité pour certaines, d’entrer dans des phases d’industrialisation, de développement commercial, et tous les secteurs sont concernés : le spatial (ThrustMe), les biotechs (Enalees, Sensome), la foodtech/agtech (Algama, Cearitis), le quantique (Quandela, Pasqal).
 Aussi, on constate que le plan de relance bénéficie à de nombreuses entreprises essonniennes (Abolis). En effet, la volonté de l’Etat de relocaliser des productions stratégiques, est une opportunité pour l’Essonne qui concentre un fort potentiel de recherche/R&D et dispose encore de fonciers économiques, contrairement au cœur de l’agglomération parisienne.
Enfin, il est à souligner que ce 4e trimestre 2021 confirme le rôle important des incubateurs et des  accélérateurs essonniens (Genopole, Incuballiance, X-novation center…), qui accueillent de nouvelles promotions de start-ups, favorisant ainsi un renouvellement de l’écosystème.

Essonne Développement vous accompagne
dans vos expérimentations

Vous recherchez un partenaire industriel ou un sous-traitant situé à proximité ?

Vous avez besoin de faire évoluer votre outil de production ?

Essonne Développement vous aide à accéder aux ressources du territoire et à engager la phase de prodution en Essonne.

Essonne Développement
9 cours Blaise Pascal
91000 Evry-Courcouronnes
mlenart@essonne-dev.com

NEWSLETTER START-UP – Janvier 2022

Menu
Share This